permavillage

Permavillage | Bibliog | Savoirs | Videos | Contact

Permavillage

Un Permavillage est défini par une équation simple

Permavillage = Village + Permaculture

Et comme la permaculture a été définie par Bill Mollison comme étant de l'agriculture permanente, alors un Permavillage est lui aussi permanent. Bien sûr à notre époque on parlera plutôt de durabilité.

En cas de doute, on observe et on copie ce que fait la Nature

Partant du constat que la Nature est durable, puisqu'elle existe depuis des millions d'années, la permaculture tente d'imiter la Nature en utilisant des espèces végétales et animales qui sont utiles pour les humains ET pour la planète (toutes les espèces végétales et animales).

La Raison d'Être des Permavillages

"Créer des Communautés stables, 100% local et Zéro Pétrole."

Actions

Comment un Permavillage peut-il être durable?

Etant donné l'état actuel de notre planète je pense que nous connaissons tous les erreurs qui ont été commises jusqu'à présent, et nous savons ce qu'il ne faut pas faire si nous voulons que le permavillage soit durable.

Cinq conditions

Personnellement j'ai identifié cinq conditions que j'estime devoir être remplies pour que notre permavillage soit durable. Si vous en trouvez d'autres n'hésitez pas à me les communiquer.

Condition 1 -- 100% local

Cela signifie que tout doit être produit ET recyclé sur place. Nous devrons récolter l'eau, produire notre nourriture, le bois pour nous chauffer et pour cuire; il faudra cultiver des plantes carbone pour nourrir le sol, nous devrons produire nos propres graines et aussi recycler TOUS nos déchets.

Condition 2 -- No tech

Cela signifie que nous n'utiliserons pas de technologies modernes, du fait de la disparition du pétrole. Rappelons-nous que ces technologies -y compris l'électricité- ont besoin de pétrole, en tant que matière première, pour l'extraction des métaux, minerais et métalloïdes dans les mines, pour le transport, pour l'entretien, les réparations et le recyclage. Le pétrole et les énergies fossiles en général vont disparaître, de gré ou de force, par le fait du changement climatique et du phénomène du pic pétrolier.

Condition 3 -- Population stable

Nous maintiendrons une population stable, en ne depassant pas le nombre de Dunbar, à savoir 150 individus. Au-dessus de ce nombre, la confiance mutuelle et la communication ne suffisent plus à assurer le fonctionnement du groupe. Il faut alors passer à une hiérarchie plus importante, avec une structure et des règles importantes. Ce que nous voulons évidemment absolument éviter.

Condition 4 -- Energie durable

Pour alimenter notre permavillage nous choisirons une énergie durable. Et lorsque je parle d'énergie je pense ici à de l'énergie primaire, càd de l'énergie que l'on trouve dans la Nature, avant toute transformation. Que trouve-t-on dans la Nature? Les tristement célèbres énergies fossiles -gaz, charbon, pétrole-, le plus tristement célèbre uranium, et heureusement on trouve aussi de l'eau, du soleil, du vent, etc. Parmi ces dernières énergies durables nous choisirons le Soleil qui nous permettra de cultiver les plantes, arbres et arbustes nécessaires à notre alimentation, à la cuisson et au chauffage.

Condition 5 -- Besoins vitaux

Nous nous concentrerons sur sept besoins vitaux: air, sécurité, eau, nourriture, chaleur, hygiène, et santé.

  1. Air : Nous éviterons les endroits pollués aux particules fines et nous nous éloignerons autant que possible des centrales nucléaires. De ce point de vue, l'hémisphère sud est idéal, avec seulement trois centrales nucléaires.

  2. Sécurité : Il s'agit de la sécurité par rapport aux catastrophes naturelles. Nous éviterons les zones sismiques et celles sujettes aux cyclones tropicaux. Malheureusement les pays qui répondent à ces conditions dans l'hémisphère sud ne sont pas nombreux, il faudra par conséquent faire des concessions au niveau de ces deux premiers besoins vitaux. Dans ce besoin vital de sécurité, nous pourrons faire une entorse temporaire à la condition 2 et utiliser des panneaux solaires pour produire de la lumière.

  3. Eau : Evidemment nous récolterons et nous stockerons l'eau de pluie, en utilisant plusieurs techniques préconisées par Brad Lancaster. Nous appliquerons également les cinq techniques complémentaires de Toby Hemenway qui nous permettront d'avoir suffisamment d'eau: 1 construire un sol riche en matières organiques, 2 suivre les courbes de niveau pour récupérer l'eau et la diriger là où l'on en a besoin, 3 utiliser le plus possible des plantes résistantes à la sécheresse, 4 planter densément pour mettre le sol à l'abri du soleil, 5 appliquer une épaisse couche de paillis. Enfin nous utiliserons les eaux grises pour le jardin et nous les dirigerons vers la base des plantes non comestibles, des arbustes et des arbres fruitiers.

  4. Nourriture : Nous utiliserons non seulement les préceptes et techniques de la permaculture mais aussi la distribution des cultures pour la durabilité des sols selon John Jeavons, à savoir 50% de plantes biodiversité en polyculture, 30% de plantes carbone, 15% de plantes riches en calories, et 5% de légumes pour les vitamines et minéraux.

  5. Chaleur : Nous nous chaufferons grâce à la technique du rocket stove, qui utilise peu de combustible et qui est presque non-polluant du fait de la double combustion, nous cuirons nos aliments en utilisant aussi cette technique en hiver, et en utilisant des fours solaires durant l'été.

  6. Hygiène : Nous fabriquerons tous les produits d'entretien et d'hygiène de façon naturelle et bien entendu nous utiliserons exclusivement des toilettes sèches dont le contenu sera recyclé sur place.

  7. Santé : Une vie en plein air, de même qu'une alimentation diversifiée et vivante nous assurera une excellente santé de manière naturelle et pour les petits bobos nous utiliserons les plantes médicinales.

 

© 2017-2022

       

English | Español | Português | Top